Marketing olfactif

On dit que l’argent n’a pas d’odeur, mais l’odeur est un business.

Le marketing olfactif, est une technique très récente utilisée seulement depuis les années 2000, qui sollicite l’odorat afin d’influencer le consommateur à acheter un groupe de produit, un tas d’expérience social ont démontré que le comportement d’achat est directement lié à l’atmosphère du magasin et l’odorat y est pour beaucoup car il provoque un stimuli émotionnel très, très fort grâce à notre système limbique qui conservent les souvenirs et les sensations depuis l’enfance. On n’est pas tous égaux face à ce stimuli.

Mais l’impact reste très, très fort et surtout inconscient, en 2004, Gégène et Jacob ont l’expérience sociale suivante dans un magasin d’alimentation. D’abord ils ont observé les clients qui entraient dans la superette, ils étaient confronté à deux choix, à gauche le produits sucrés, à droite vers les produits salés, les directions étaient aléatoires, c’est 50, 50. La première expérience visait à diffuser une odeur de poulet rôti dans le magasin, résultat, dès l’entrée du magasin, 85% des clients allaient à droite vers le rayon salé ; la deuxième expérience était de diffuser ensuite une odeur de chocolat fondu, et là c’était 75% des clients qui allaient à gauche, vers le rayon des produits sucrés. Cette expérience incita beaucoup d’enseigne à investir dans le marketing olfactif dans le but de déclencher une impulsion d’achat. De plus en plus de diffuseurs d’odeurs sont installés dans les magasins. Comme par exemple certaines boulangeries diffusent une odeur de pain chaud à l’extérieur pour inciter les passants à rentrer et à acheter. Certaines grandes surfaces diffusent dans le rayon fruit, les odeurs de tel ou tel fruit pour orienter le consommateur. Certaines enseignes diffusent des odeurs selon la période de l’année, comme les galeries de la Fayette qui diffusent une odeur de sapin pendant les fêtes de Noel ou une odeur de Monoï en été dans le rayon maillot de bain. La chaine de magasin de l’électroménager multimédia Boulanger, diffuse des odeurs de café dans le rayon cafetière pour vous inciter en acheter une ou pendant les matchs de foot importants, il diffuse une odeur de gazon frais dans le rayon télé, l’odeur du gazon va inconsciemment activer l’intérêt pour le foot et inciter à acheter une télévision. Dans le but de regarder ces matchs de foot dans de meilleures conditions.

Tellement d’études scientifiques et sociales ont eu lieu, qu’aujourd’hui le marketing olfactif est utilisé aussi chez les bébés, des expériences ont démontré que l’utilisation de lait aromatisé à la vanille chez les bébés, orientent leur choix dès 7, 8 ans vers des jouets imprégnés d’odeurs de vanille, des gâteaux, des yaourts, des parfums et ceci jusqu’à l’âge adulte. Système limbique.

Dans certaines boutiques de vêtements, la diffusion d’une odeur de vanille fait augmenter le nombre d’articles achetés par les femmes, alors que l’odeur rose du Maroc, augmente la dépense moyenne chez les hommes.

Cette vidéo a aussi un effet sur vous mais il est positif celui-ci. Car maintenant que vous êtes conscient de ça, vous vous laisserez moins influencer par ces méthodes qui jouent avec notre inconscient pour nous pousser à la consommation. Une autre astuce pour éviter de vous faire duper, c’est de faire vos courses après avoir mangé. Vous serez instinctivement moins influençable par les odeurs de nourriture et ferez du coup, moins d’achat impulsif, les odeurs sont aussi utilisés pour influencer certains comportements sociaux, comme par exemple, dans certains bureaux de réclamation, une odeur agréable est diffusée pour favoriser le comportement positif. La RATP utilise des produits nettoyants pour ses couleurs de métros, qui laissent une odeur procurant une ambiance suggérant la sécurité et la propreté.

Bref, l’influence par l’odorat est tellement efficace que les techniques et stratégies ne feront qu’évoluer à l’avenir, alors restez lucide, abonnez-vous. Ciao.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.